Comment créer une routine ludique. 3/3

Maintenant que vous avez trouvé du temps pour votre enfant, que vous avez aménagé un endroit agréable où vous pouvez vous retrouver pour jouer (voir notre précédent article), et que vous avez appris à vous organiser pour mettre en place une routine ludique, vous allez pouvoir intégrer le jeu dans celle-ci.

Oui, mais voilà, vous vous posez plein de questions !

Comment vous y prendre ? Quel type de jeu proposer à mon enfant ? Quelle progression suivre ? Comment le mettre en condition pour que la séance de jeu se passe le mieux possible ? À quel moment insérer des jeux pédagogiques ?

Dans notre méthode Pédagojeu, nous vous guidons pas à pas, jour après jour afin que vous ayez tous les éléments en votre possession. Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez-ici !

Il est important de mettre en place une progression, chaque jour, afin de commencer à créer cette routine.
Voici donc 3 étapes pour mettre en place votre routine ludique avec votre enfant :

1/ La transition

Se décontracter et se recentrer

Pour les transitions, nous vous conseillons d’utiliser le fabuleux livre de Juliette GROLLIMUND-DEPOORTER : Être zen pour mieux apprendre.

Cet ouvrage est structuré en familles d’activités (se détendre, se centrer, respirer, évacuer ses émotions…) et propose des fiches pratiques corporelles inspirées du yoga, des massages bien-être, de la gym douce, des respirations, mais également des approches créatives de la détente avec des contes, des chansons, des coloriages à réaliser en groupe.
Des guides de séances clés en main applicables immédiatement.

Nous nous en sommes fortement inspirés dans notre méthode 😉

En effet, vous ne pouvez pas commencer votre séance de jeu avec votre enfant sans une petite préparation. Lorsqu’on souhaite faire une activité, on s’assure déjà d’avoir terminé la précédente ! Car pour faire pleinement une activité, il faut s’y engager entièrement, sereinement, être concentré, motivé…

Il est important de se détendre, de se débarrasser des éventuelles tensions de l’activité précédente. Et c’est encore plus vrai chez l’enfant. Si votre enfant était en train de jouer au foot dans le jardin, il ne va pas pouvoir, d’une seconde à l’autre être calme, concentré et complètement attentif au jeu que vous allez lui proposer.

La transition est donc primordiale pour que votre séance se passe au mieux.

Les activités proposées dans Etre zen pour mieux apprendre nous ont vraiment beaucoup plues. (D’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur la pratique corporelle au cœur des apprentissages, vous pouvez lire cet article ).

Une fois que votre enfant et vous-même êtes détendus, en pleine conscience de cette séance de jeu, de complicité qui débute, vous pouvez enfin… jouer !

Dans la méthode Pédagojeu, vous apprendrez à :

  • explorer différents types de jeux et vous verrez la variété possible de jeux à proposer à votre enfant,
  • proposer des jeux simples et variés, mais aussi à mettre en place des jeux plus complexes, demandant plus de préparation,
  • comprendre l’intérêt des jeux pédagogiques et à savoir les utiliser,
  • déterminer l’intérêt de tel type ou tel type de jeux selon les besoins de vos enfants et serez donc prêts à utiliser les ressources mises à votre disposition.

2/ Le jeu

a) Jouer avec ses enfants

Les émotions liées au jeu

Les émotions d'un enfant

L’objectif est de ressentir quels sont les bénéfices du jeu et ce qu’il peut apporter au quotidien. Lorsque vous être en train de jouer avec votre enfant, demandez-vous quelles sont les émotions qui vous traversent.

Noter ses émotions pendant le jeu est intéressant à faire pour comprendre à quels types de jeux correspondent tels types d’émotions. Mais dans le temps même d’un jeu, les émotions varient aussi beaucoup : frustration, excitation, ennui, grande joie, satisfaction, tout est intéressant à noter. Cela permet aussi de saisir à quels moments précis du jeu interviennent telles ou telles émotions. Notez vos émotions dès qu’elles sont ressenties, cela vous servira aussi à mieux connaître les types de jeux appropriés à vos enfants et à choisir les moments qui leur sont les plus adaptés.

Les types de jeux de vos enfants

les types de jeux

L’objectif est d’observer les envies de jeux de vos enfants.

Il est intéressant d’observer les réactions des autres joueurs pendant qu’ils jouent pour essayer de définir les émotions qu’ils ressentent selon les jeux que vous proposez. Notez ces réactions/émotions pour chaque jeu que vous proposez puis, au moment du bilan, vous verrez avec eux les différences selon les types de jeux.

Il existe une multitude de types de jeux différents que vous pouvez proposer à vos enfants. Ces types de jeux sont plus ou moins appréciés selon les enfants. Continuez ainsi à observer leurs réactions à chaque fois et ainsi apprendre à connaître les types de jeux qu’ils préfèrent.

Connaître les types de jeux que préfèrent vos enfants vous permettra de mieux sélectionner les ressources ludopédagogiques qui leur plairont.

b) Organiser des jeux

Le temps de préparation

Se préparer, ne rien oublier !

L’objectif est de savoir se préparer pour mettre en place des jeux plus complexes.

Pour jouer à des jeux plus complexe, il est important de se préparer un peu plus en profondeur. Aussi, prenez le temps en amont de bien lire et comprendre les règles du jeu et installer le jeu avec votre enfant.

Pendant que vous jouez, notez à part les éléments de règles qui ont été mal comprises, les interrogations qui ont fait que le jeu a été interrompu pour avoir des explications. À la fin du jeu, revenez sur ces éléments et essayez de voir comment améliorer la phase de  préparation la prochaine fois que vous mettez en place un jeu que vous ne connaissez pas.

Cette étape est importante pour que votre enfant ne se détourne pas de ce jeu. Les enfants sont souvent dans l’instant et les interruptions trop fréquentes lors d’un jeu peuvent très vite le désintéresser de celui-ci.

Il existe des jeux très intéressants qui demandent un peu plus d’investissement. Par exemple beaucoup de jeux pédagogiques demandent à être imprimés. Et d’autres jeux, comme les jeux de chasses au trésor ou jeux de piste, qui demandent encore un peu de temps juste avant la séance, pour cacher les indices imprimés. Ce moment de préparation est aussi très précieux et vous devez absolument le prendre en compte car il permet aussi, pour vous et votre enfant, de vérifier que le jeu correspond bien aux envies et aux besoins que vous avez.

Le temps de motivation

L'enfant doit être motivé

L’objectif est de savoir se préparer pour amener un jeu et motiver son enfant.

Prenez du temps ensemble pour préparer le jeu que vous allez faire. D’abord pour vérifier que vous disposez du matériel selon le jeu que vous choisissez.

Pendant le jeu, notez les moments où vous sentez votre enfant motivé, voire excité, et les moments où il l’est moins, ainsi que les moments de fatigue ou d’ennui.

La courbe de motivation pendant le temps d’un jeu est souvent très similaire : une grande excitation liée à l’envie de jouer, suivie d’une concentration où la motivation fluctue selon le degré de difficulté. Enfin, elle redescend doucement et peut parfois laisser place à l’ennui. S’il n’y a pas l’envie de jouer, la courbe est donc, dès le départ, complètement nulle et peut mettre du temps à monter.

Organiser un jeu, c’est donc aussi prévoir comment l’amener aux enfants de manière à ce qu’ils soient motivés et emballés par la proposition. Sans avoir de grands talents d’acteurs (il n’y a pas besoin de se déguiser ou de se mettre dans un rôle pour bien amener un jeu), vous pouvez simplement prévoir un peu de suspens, leur glisser des indices, jusqu’au moment propice, ou bien les challenger.

c) Du ludique au pédagogique

Tout jeu est éducatif. Chaque jeu favorise tels ou tels types d’apprentissages. Qu’ils soient plutôt visibles et évidents, comme la motricité ou même la logique, ou moins évidents, comme le travail en équipe ou le langage et la communication. N’hésitez pas à faire des propositions variées et à vous demander à chaque fois quels sont les apprentissages permis par le jeu que vous proposez.

Les jeux pour réviser

Réviser avec des jeux, c'est plus sympa !

L’objectif est de proposer le jeu pédagogique comme méthode d’apprentissage à votre enfant.

Tous les jeux pédagogiques nécessitent au préalable pour l’adulte qui le propose, de s’approprier seul les règles et le contenu. Prenez donc un temps pour imprimer et vérifier que le jeu correspond bien à ce que vous souhaitez aborder comme apprentissages avec votre enfant.

Prenez un temps pour discuter avec votre enfant de la possibilité d’utiliser le jeu pour faire les devoirs en s’amusant un peu. Cette séance étant un peu spéciale, il vous faudra l’accord de votre enfant avant de la démarrer. Vous ne pourrez faire la séance qu’une fois qu’il aura compris et totalement accepté la proposition.

Certains jeux sont spécifiquement conçus pour aborder des apprentissages précis avec les enfants. Les objectifs sont différents, il ne s’agit plus seulement de jouer, mais d’apprendre quelque chose de précis. Lors de cette séance, vous les choisirez selon les apprentissages que vous souhaitez aborder. Cependant, ces jeux ne sont pas différents des autres dans le sens où pour qu’ils restent jeux, ils ne doivent pas être imposés mais acceptés voire choisis par l’enfant. N’hésitez pas à garder ceux que votre enfant préfère. Et à les ressortir lors d’une séance où sa motivation n’est pas à son maximum.

3/ Le bilan

On fait le point à la fin de chaque séance

A la fin de chaque séance de jeu, un petit bilan est nécessaire à faire avec votre enfant. Cela permet d’une part de faire le point sur ce moment partagé avec lui. Mais également de clôturer officiellement ce rendez-vous comme une sorte de transition de fin. À la fin de cet échange, votre enfant et vous pourrez commencer une autre activité ensemble ou vaquer à vos occupations.

Voici quelques exemples de questions que vous pourrez poser à votre enfant :

  • Qu’est-ce qui t’a plu dans cette séance ?
  • Dis moi les émotions que tu as ressenti le temps du jeu ?
  • S ’il y avait quelque-chose à changer, qu’est-ce que ce serait ?
  • Qu’as tu ressenti comme émotion le temps du jeu ?
  • Quel est le jeu que tu as préféré faire parmi ceux proposés ? Et pourquoi celui-là ?
  • Combien de temps a-t-il fallu pour préparer le jeu ? Est-ce que nous sommes prêts à accorder ce temps supplémentaire avant chaque séance ?

Cette routine de jeu est mise en place ? Votre enfant adhère à 100 % à l’idée d’utiliser des jeux pédagogiques comme méthode d’apprentissage ? Alors vous êtes prêts à vous lancer !

Il existe pléthore de jeux pédagogiques ! Et il n’est pas toujours facile de trouver ceux qui correspondent à nos besoins et à ceux de l’enfant. C’est pourquoi nous avons fait le travail de recherche pour vous ! Nous avons scanner toutes les compétences du socle commun. Et nous avons trouvé des jeux et ressources adaptées pour permettre à vos enfants d’apprendre par le jeu ! Nous vous proposons toutes ces ressources dans notre méthode Pédagojeu.

Et vous ? Utilisez-vous la pédagogie par le jeu ? Êtes-vous tenté par notre méthode ? N’hésitez pas à partager vos commentaires ci-dessous !

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​initiez-vous à ​LA MÉTHODE PÉDAGOJEU !

​​Pour vous investir dans l'éducation de vos enfants et préparer sereinement leur avenir !