BlogParentalité bienveillante

Doit-on être des parents cools ?

Sur ce blog, nous préconisons beaucoup la bienveillance comme mode d’éducation. Et nous essayons le plus possible de la mettre en application. Nous portons également une grande attention à tout ce que nous faisons et disons qui pourrait blesser ou être mal perçu par nos enfants. Mais doit-on pour autant tout permettre à nos enfants ? Dans le cadre de l’Instruction en Famille, en plus de leur rôle d’instruction, les parents doivent incarner l’autorité et fixer des règles. Alors, comment être des parents cools tout en maintenant une bonne discipline à la maison ? Dans cet article, nous allons tenter de voir comment trouver le juste milieu.

1/ Parents cools et Instruction en famille

Les parents qui font l’école à la maison vivent au quotidien avec leurs enfants. Cela peut-être une bonne chose, mais cela peut parfois devenir difficile à vivre. C’est pourquoi il s’avère indispensable de poser des règles et de les faire respecter. D’autant que ce n’est pas parce que l’on fait l’école à la maison que l’on passe tout son temps avec ses enfants. Nous devons pouvoir continuer à avoir une vie personnelle, une vie de couple, et même éventuellement une vie professionnelle. Il faut donc arriver à fixer des règles sans punir, comme nous avons vu dans cet article.

Alors, être des parents cools et tout permettre à vos enfants, même si vous faites l’école à la maison, est une bonne idée ? Il existe des avantages, mais aussi des inconvénients à ce choix. Voyons-les ensemble.

a) Notre évolution : de parents stricts à parents cools

Chaque parent adopte un mode d’éducation différent et qui lui est propre. Il dépendra de son passé, mais aussi de son vécu. Il est indéniable que nous n’éduquons pas nos benjamins de la même manière que nos aînées. Nous relâchons naturellement la pression avec les plus jeunes. Cela a clairement été le cas pour nous. Je ne pense pas que nous ayons été très stricts avec nos trois aînés. Mais comme ils avaient presque le même âge, il fallait faire respecter un minimum de discipline. Sinon, c’était le bazar, et cela finissait par des pleurs, car à un moment donné l’un ou l’autre finissait toujours par se faire mal. Il fallait donc évidemment mettre rapidement un terme à leurs débordements et à leurs chahuts.

Vous aimerez également :  Le pouvoir d'une chasse au trésor

Notre petit dernier a plus 6 années d’écart avec les aînés. Et il faut bien reconnaître que nous sommes beaucoup moins stricts avec lui. Est-ce pour autant une bonne chose ? Nous allons tenter de voir les avantages et les inconvénients que nous avons pu noter.

b) Les avantages des parents cools

  • Les enfants sont plus à l’aise et plus ouverts lorsqu’ils savent qu’ils sont soutenus et compris par leurs parents.
  • Les parents cools et sympas encouragent leurs enfants à prendre des décisions par eux-mêmes et à avoir leur propre opinion.
  • Les parents cools qui encouragent leurs enfants à s’exprimer et à partager leurs opinions et leurs sentiments ont plus de chances de créer une relation de confiance et de respect entre les parents et les enfants.
  • Les enfants qui sont élevés par des parents cools sauront mieux communiquer avec les autres et comment traiter les autres avec respect.

c) Papa qui gronde et maman qui console ?

Il faut noter aussi que, comme dans beaucoup de familles, et même si le modèle tend à disparaître, chez nous, le papa exerçait plus l’autorité, et la maman le côté câlin. Or, il semblerait que le rôle de l’autorité du père se perde de plus en plus. Quand il n’est pas tout simplement absent, et que la mère élève ses enfants toute seule. Elle se trouve alors confrontée à la difficulté de devoir jouer les deux rôles à la fois. Cette vision du père qui gronde et de la maman qui console peut paraître stéréotypée. Il n’en demeure pas moins que les deux rôles doivent être assumés, même si c’est pas la même personne.

d) Les inconvénients des parents cools et sympas

Ceci étant, être trop cool et trop permissif n’est certainement pas une solution. Certes, vous avez probablement de bonnes relations avec vos enfants. Mais ce n’est pas pour autant qu’ils vous respectent plus. Et surtout, est-ce réellement leur rendre service pour la suite ? Car ils devront bien un jour ou l’autre se confronter à une autorité extérieure. Et s’ils n’y ont jamais été habitués, cela risque d’être difficile, et même de leur poser des problèmes d’intégration.

Les inconvénients des parents cools et sympas sont nombreux :

  • Les enfants pourraient se sentir dépassés par leurs responsabilités, car ils n’auront pas été habitués à suivre des règles strictes.
  • Certains enfants élevés par des parents cools pourraient avoir du mal à respecter les autres.
  • Ces enfants peuvent aussi avoir des difficultés à s’auto-discipliner et à respecter les limites.

Bien qu’être des parents cools aient certains avantages, il est important de rappeler que les enfants ont besoin d’un cadre et d’une structure pour bien se développer.

2/ Comment trouver le juste milieu ?

Vous avez décidé de mettre en place l’école à la maison. Vous vous sentez un peu dépassés et vous vous demandez si vous devez être des parents sympas et cools et tout permettre à vos enfants ? Comme souvent la réponse se trouve dans le juste-milieu.

Le principal est d’arriver à doser et à trouver bon équilibre entre autorité et souplesse. De toute façon, il est important de comprendre que chaque enfant est unique et que chaque situation est différente. Il est important de savoir que chaque enfant apprend différemment. Il faut donc arriver à s’adapter à chaque situation et à distinguer quand il faut être ferme et quand être flexible. D’autant que dans un cadre d’apprentissage, les enfants ont besoin de se sentir protégés, aimés et encouragés. Les modes d’enseignements coercitifs ne donnent pas de bons résultats, comme nous l’avons vu dans le jeu et la bienveillance au regard des sciences cognitives.

Vous aimerez également :  Les jeux éducatifs d'une orthophoniste

Il est possible de trouver ce juste-milieu en établissant des règles claires pour votre famille et en les faisant respecter. Cela signifie que vous devez être cohérent et tenir des promesses. Cela signifie également que vous devrez être prêt à écouter vos enfants et à leur donner des explications. Vous devrez également leur donner le temps dont ils ont besoin pour comprendre leurs devoirs et leurs leçons.

Le meilleur moyen de trouver le bon équilibre entre autorité et souplesse est de donner à vos enfants des responsabilités et de prendre le temps d’écouter leurs points de vue et leurs préoccupations. Vous pouvez également les motiver en leur donnant des encouragements et en leur donnant des occasions de réussir. Enfin, en les encourageant à participer aux décisions qui concernent leur vie et leur apprentissage, vous leur donnez les outils pour devenir des adultes responsables.

3/ Faisons-leur confiance !

En conclusion, prendre soin de ses enfants à la maison, ce n’est pas une mince affaire. Alors, arrêtons de culpabiliser ! Il est possible d’être à la fois un parent ferme et aimant tout en étant strict, en montrant une grande patience et en étant à l’écoute de vos enfants. Se montrer cool et sympa, tout en instaurant des limites est le meilleur moyen de leur apprendre à respecter les règles. Restez impliqué et encouragez-les à apprendre et à se développer. Il faut leur faire confiance, et vous verrez qu’ils trouveront leur propre chemin.

Et vous, quel genre de parents êtes vous ? Plutôt cools ou plutôt sévères ? L’ambiance à la maison, c’est plutôt décontracté, ou plutôt obéissance au doigt et à l’oeil ? Dites-le nous dans les commentaires

Partager sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DÉCOUVRE skibou ! (DE 6 À 10 ANS)

​Ce jouet fabriqué par l'oncle Zorg ne pense qu'à jouer ! Aide-le à réviser et à apprendre ses leçons !