Détournement de jeu : “Story Cubes”

LE DÉTOURNEMENT DU JEU « STORY CUBES »

Du rôle du jeu, au jeu de rôle, au jeu drôle, il n’y a qu’un pas que nous allons franchir allégrement avec ce jeu fait pour créer des histoires (drôles ou non !). L’histoire est un support exceptionnel pour développer l’imaginaire et la créativité de l’enfant. D’abord lui en raconter permet de nourrir son imaginaire. Mais lui faire inventer et raconter sa propre histoire va booster sa créativité. Nous vous proposons ce détournement de STORY CUBES, afin de l’utiliser avec vos enfants. L’objectif est de nous adapter à l’âge des enfants, qu’ils soient en maternelle, qu’ils aient 6-8 ans ou encore 8-10 ans.

La règle du jeu initial est simple: chaque joueur doit raconter une partie d’une histoire, en tenant compte de quelques contraintes qui lui sont imposées par les dés. Ainsi, le premier Conteur lance les 9 dés (ou cubes). Pour commencer, il proclame :”il était une fois…”, puis, raconte une histoire en utilisant les neuf symboles obtenus. Il débute par le symbole qui attire le plus son attention. Ensuite, il utilise trois dés pour introduire l’histoire, trois pour la poursuivre, et les trois derniers pour la conclure.

Il existe deux autres façons de jouer à Story cubes :

  1. « Mon Héros » : le joueur lance trois dés et créée un personnage à partir des symboles obtenus. Puis lance les neufs dés et raconte une histoire mettant en scène son héros. Libre à lui de lui faire vivre les aventures qu’il souhaite dans n’importe quel décor. Il peut très bien l’imaginer propulsé dans l’Égypte antique ou coopérant avec une tortue !
  2. Contes épiques : le premier Conteur lance les neuf dés et entame le récit. Tour à tour, chaque joueur invente un chapitre. En s’appuyant sur les chapitres précédents, le dernier Conteur mène l’histoire à une conclusion mettant en avant les exploits du héros.

Je vais détourner ce jeu afin de faire travailler le français aux enfants issus de 3 niveaux différents : Maternelle-CP (3-6 ans), CE1-CE2 (6-8 ans) et CM1-Cm2 (8-10 ans).

Créer des cartes contraintes que le conteur pioche en début de partie est un excellent moyen pour lui faire travailler une compétence précise. Ainsi, s’il pioche la carte contrainte « ton histoire doit être racontée au passé-composé » votre petit conteur va travailler sa conjugaison et plus particulièrement le passé-composé.

 

CARTES CONTRAINTES NIVEAU MATERNELLE-CP :

Vous trouverez des exemples de cartes contraintes par niveau à télécharger et à imprimer en cliquant ici.

A ce niveau, raconter une histoire est déjà en elle-même un compétence à part entière. Ici, le jeune enfant se retrouvera avec un petite difficulté en plus comme :

  • Ton histoire débute dans la cuisine (→ se repérer dans l’espace)
  • Un objet de ta chambre doit faire partie de ton histoire (→ mémoriser)
  • Il doit y avoir 3 couleurs dans ton histoire (→ connaître ses couleurs)
  • Ton histoire se termine dans le salon (→ se repérer dans l’espace)
  • Tu dois dire bravo à la fin de chaque phrase (→ reconnaître la fin d’une phrase)
  • Ton papa est le héros de l’histoire (→ raconter l’histoire de quelqu’un d’autre)

CARTES CONTRAINTES NIVEAU CE1-CE2 :

  • Seul les verbes au passé composé seront utilisés (→ savoir utiliser le passé-composé)
  • Tu dois utiliser 2 fois le mot qui exprime le contraire du “grand” (→ connaître les contraires)
  • Tu racontes ton histoire à la 3e personne du singulier (→ savoir utiliser les pronoms personnels)
  • Tous les noms communs doivent être au pluriel (→ accorder correctement les noms et les verbes)
  • 2 phrases doivent contenir un complément du nom (→ connaître les compléments du nom)
  • Tu dois utiliser les verbes aller, faire et venir au futur (→ connaître la conjugaison de certains verbes)

CARTES CONTRAINTES NIVEAU CM1-CM2 :

  • Seuls les verbes à l’imparfait seront utilisés (→ savoir utiliser l’imparfait)
  • Utilise au moins 3 mots contenant un suffixe ou un préfixe (→ connaître des suffixes et des préfixes)
  • Ton histoire doit ressembler à une poésie (→ savoir faire des rimes)
  • Utilise au moins 2 phrases négatives (→connaître les types de phrases)
  • Utilise le langage soutenu dans l’introduction (→ savoir utiliser les niveaux de langages)
  • Emploie 3 synonymes du mot heureux dans ton histoire (→ connaître des synonymes)

Voici comment va se dérouler une partie de détournement de Story cubes :

Le Conteur lance les 9 cubes (Au niveau 1, seulement 3 cubes seront utilisés.

Pour commencer, il pioche une carte “contrainte” dans la pile correspondant à son niveau, puis, raconte une histoire en utilisant les neuf symboles (3 au niveau 1) obtenus et en suivant la consigne indiquée par la carte :

  • les 3 premiers dés (ou 1 pour le niveau 1) vont lui donner des pistes pour l’introduction de son histoire.
  • ensuite les 3 autres dés (ou 1 pour le niveau 1) vont lui permettre de la poursuivre,
  • et les 3 derniers dés (ou 1 pour le niveau 1) vont le guider pour conclure son histoire.
Comme dans la règle initiale, vous pouvez jouer de deux autres façons dans ce détournement de Story cubes :
  1. Mon Héros (niveau 2 et 3) : Le conteur lance trois dés et créée un personnage à partir des symboles obtenus. Il pioche ensuite une carte “contrainte” dans la pile correspondant à son niveau, puis lance les neufs dés et raconte une histoire mettant en scène son héros.
  2. Contes épiques (niveau 2 et 3): le premier Conteur pioche une carte “contrainte” et lance les neuf dés. Il entame le récit avec un dé en suivant la consigne qui se trouve sur sa carte. Tour à tour, chaque joueur pioche une carte “contrainte” invente un chapitre avec le dé de son choix. Lorsqu’il ne reste plus qu’un dé, en s’appuyant sur les chapitres précédents, le dernier Conteur mène l’histoire en mettant en avant les exploits du héros.
  3. Pour le niveau 1 : les petits Conteurs ne prennent qu’un ou deux dés maximum et après avoir pioché une carte “contrainte”, inventent une petite phrase rigolote que l’animateur (papa, maman…) écrit sur un cahier. Une fois que tous les dés ont été joués, l’animateur reliera cette histoire qui va bien faire rire les Conteurs en herbe qui auront joué !

Voici 2 exemples illustrés pour vous aider à comprendre ce nouveau jeu !

Détournement de Story cubes - exemple de partie niveau 1

Et voilà, vous avez ici un exemple de jeu de société, détourné pour les enfants de 4 à 10 ans, avec lequel ils vont d’un côté s’amuser et de l’autre acquérir diverses connaissances. Comme vous l’avez vu, les contraintes peuvent être déclinées autant que l’on veut de manière à s’adapter aux matières ou aux notions que l’on veut faire acquérir aux enfants. La seule limite est votre imagination, et celle des enfants.

 

Alors, êtes-vous prêt à créer des histoires avec vos enfants, et pourquoi pas les écrire, en faire un livre illustré ou un lapbook ? N’hésitez pas à nous faire part de l’utilisation de ce détournement de Story cube.
Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Téléchargez gratuitement votre livret : "Comment détourner leur jeu de société préféré en vue d'apprentissages scolaires "