Gamification des apprentissages, quesaco ?

Si vous faites partie de nos fidèles lecteurs, vous connaissez déjà les apprentissages par le jeu. Au moins sur le principe, et peut-être même n’ont-ils plus de secrets pour vous. Par contre, si vous découvrez ce blog, commencez par ici, et n’hésitez pas à télécharger notre livret ! Mais savez-vous ce qu’est la gamification ? Je dois dire que j’ai découvert le mot et ce qu’il recouvre que très récemment. C’est pourquoi je vous propose une petite présentation de la gamification, ce que c’est, comment elle se pratique, quels sont ses avantages, ses inconvénients, et ce qui la différencie des apprentissages par le jeu.

L’attrait des jeux vidéo

Gamification

Tout d’abord, il faut bien constater que les jeux vidéo exercent un attrait certain et extrêmement vif aussi bien chez les enfants que chez de très nombreux adultes, notamment chez les trentenaires. Ils apportent des moments d’évasion et de détente. Et aussi, ils permettent des choses que la vie quotidienne ne permet pas. Tous les gamers ont tendance à y consacrer beaucoup de temps, au point d’en devenir dépendants.

Les enfants y sont souvent accros. Et de nombreux parents s’inquiètent d’ailleurs, à juste titre, du temps que leurs enfants y consacrent. Car l’addiction n’est pas loin. Elle s’installe quand l’espoir de la récompense, qui provoque une décharge d’adrénaline, devient plus important que le plaisir même de jouer.

Mais notre propos n’est pas ici de juger de la nocivité des jeux vidéo, ou de savoir comment les limiter. L’idée est plus d’essayer de détourner cet attrait des jeux vidéo vers d’autres objectifs. En effet, l’univers du jeu vidéo est tellement présent, qu’il est possible de s’en servir à d’autres fins. Tout d’abord, il est possible d’aiguiller l’enfant vers des jeux vidéo pédagogiques. Attention, il ne s’agit pas de leurrer l’enfant. Car il reconnaît toujours quand l’adulte tente de lui faire passer quelque chose qui ressemble de près ou de loin à un apprentissage. Mais avec son accord, il est évidemment possible de lui faire acquérir des compétences et aussi des notions scolaires par ce biais.

Il existe aussi un autre moyen de détourner l’univers des jeux vidéo pour motiver les enfants, c’est la gamification.

Qu’est-ce que la gamification ?

La gamification est un néologisme de langue anglaise qui vise à utiliser le contexte lié aux jeux vidéo pour des actes de la vie quotidienne qui à la base ne sont pas des jeux.

Ainsi contrairement au jeu vidéo, les tâches, les épreuves et les obstacles à surmonter font partie de la vie réelle. Autrement dit, ils sont déterminés par le joueur lui-même (ou par le parent) et c’est leur exécution qui permet de monter de niveau, de gagner des points et d’obtenir des objets.

Les éléments clé de la gamification

La gamification reprend ainsi toutes les étapes et les références du jeu vidéo à savoir :

  • création d’un avatar,
  • attribution d’un score,
  • attribution de récompenses : points, pièces, objets virtuels ou réels,
  • évolution et graduation de niveaux,
  • réalisation de missions,
  • utilisation possible de quizz,
  • reprise d’éléments constitutifs des jeux vidéo, tels que des éléments graphiques, des interfaces visuelles,
  • possibilité de créer une communauté, des challenges entre amis, des classements.

Cela permet ainsi au joueur de se plonger dans le contexte qu’il connaît bien et dans lequel il se sent à l’aise.

Qu’est-ce qu’il est possible d’inclure dans la gamification ?

Toutes les tâches et activités de la vie quotidienne peuvent être insérées dans la gamification à savoir notamment :

  • les tâches ménagères,
  • les devoirs,
  • les apprentissages,
  • les jeux réels ou virtuels,
  • les comportements.

À tous ces éléments, des points ou des scores plus ou moins élevés peuvent être attribués. Si vous souhaitez que votre enfant soit valorisé pour certaines tâches ou activités, vous leur attribuez plus ou moins de valeur. Il est également possible d’enlever des points pour des attitudes ou des activités jugées négatives. Si par exemple, vous souhaitez diminuer le temps d’écran de votre enfant. Vous lui mettez un temps à ne pas dépasser, au-delà de ce temps, il perd des points.

Pourquoi utiliser la gamification ?

La gamification transforme les activités, les tâches et les apprentissages en un immense jeu vidéo. Comme si la vie n’était finalement qu’un immense jeu vidéo.

L’objectif est de :

  • Rendre plus attractifs et sympathiques des sujets et domaines qui ne le sont pas à première vue

  • Favoriser l’apprentissage de manière ludique
  • Susciter l’envie et la motivation
  • Favoriser la collaboration
  • Créer et fédérer une communauté
  • Challenger des individus entre eux
  • Récompenser des individus méritants

Attention, il ne faut pas se leurrer, la vie ne va pas devenir aussi facile qu’un jeu vidéo. Car les tâches elles-mêmes doivent toujours être effectuées dans la vraie vie ! Mais si on se prend au jeu de la gamification, cela permet de relativiser.

D’ailleurs, la gamification est aujourd’hui utilisée aussi bien en communication, en formation d’entreprise, en marketing, que sur de nombreux sites internet, et même dans des musées.

L’exemple d’habitica

Capture d'écran d'habitica

Rien de mieux pour illustrer ce que fait la gamification par l’exemple avec habitica, que vous pouvez découvrir ici. D’une certaine manière, on pourrait dire que habitica fonctionne comme un emploi du temps, avec une liste des tâches à faire dans la journée ou dans la semaine. Mais c’est évidemment beaucoup plus ludique, puisque cela permet de gagner des niveaux, des points.

Notre expérience d’habitica

Comme de nombreux parents, nous avons nous aussi des difficultés pour motiver notre plus jeune enfant. Et cela concerne aussi bien les tâches ménagères, que les tâches quotidiennes, que les apprentissages. Je ne sais pas si cela va vous rassurer, mais même dans le cadre d’apprentissages autonomes et des apprentissages par le jeu, l’enfant n’est pas toujours motivé.

Comme tous les enfants de son âge, il est évidemment fan des jeux vidéo. Nous avons donc tenté l’expérience avec lui.

Cela fait maintenant quelques semaines que nous lui avons créé un compte et que nous lui avons implanté des tâches à faire.

C’est assez simple à utiliser : pour vous en rendre compte, nous avons créé une petite vidéo que vous pouvez consulter ici.

La gamification permet de booster la motivation

Notre expérience d’habitica est plutôt positive. Par exemple, il est intéressant de noter, que quand le personnage (en l’occurrence l’enfant) ne remplit pas les tâches qui lui sont assignées, il ne progresse pas. Il peut même régresser s’il y a déjà acquis des niveaux. Il perd également tous ses gains. Pour conserver ses vies et ses gains, il doit donc remplir un minimum de tâches quotidiennes. Nous avons également mis une récompense (un jouet) qui valait un certain nombre de points. Ce qui a motivé notre enfant.

Gamification : système de récompense ou motivation intrinsèque ?

Au premier abord, la gamification peut apparaître comme un système de récompense comme un autre. Le joueur, en l’occurence l’enfant, reçoit des bonifications, des points et des niveaux pour les tâches et les apprentissages effectués. Et ces récompenses viennent évidemment de l’extérieur. Et par conséquent, comme dans tout système de récompense, la motivation finit par s’émousser au fur et à mesure que la nouveauté et l’attrait de la récompense disparaît.

Mais il semblerait que la gamification pourrait se transformer en motivation intrinsèque, en rendant l’enfant plus autonome, plus maître de ses apprentissages, et en lui proposant une finalité. C’est en tout cas le point de vue de onlinequizzcreator. L’idée est que la gamification permet à l’enfant de s’approprier ses apprentissages, d’apprendre à les gérer, et de se fixer des objectifs. Cela marche en tout cas sur le court et moyen terme. Mais cela demande à être testé sur le long terme.

La gamification remplace-t-elle les apprentissages par le jeu ?

Attention enfants jouant
Attention enfants jouant

En réalité la gamification et les apprentissages par le jeu sont deux choses différentes. Il est possible d’envisager l’un sans l’autre, ou les deux en même temps. Mais en tout état de cause, la gamification ne remplace par les apprentissages par le jeu. Il sera toujours plus plaisant et plus ludique d’acquérir des connaissances par le jeu comme nous le préconisons sur ce site. Car comme nous l’avons vu, les tâches inclues dans la gamification peuvent être aussi diverses et variées que se laver les dents ou faire un exercice de mathématique. Dans notre utilisation d’habitica, nous avons bien évidemment inséré des séquences d’apprentissages par le jeu.

Les apprentissages par le jeu et la gamification peuvent donc par conséquent parfaitement être complémentaires. Avec des enfants qui ne veulent faire que des jeux vidéo et ne veulent pas sortir de leur console, la gamification peut être un véritable outil constructif.

Mais pour aller encore plus loin, ne serait-il pas possible de transformer la vie elle-même en un immense jeu ? Et d’essayer de profiter de chaque occasion pour en faire un sujet d’amusement, que ce soit de manger, de mettre ses chaussures, ou de réaliser n’importe quelle activité ? Mais c’est une autre histoire.

Utilisez-vous la gamification avec vos enfants ? Trouvez-vous cela utile, inefficace ou même contre productif ? Faites-nous part de vos retours d’expériences.

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 pensées sur “Gamification des apprentissages, quesaco ?

  • 7 juillet 2019 à 0 h 20 min
    Permalink

    Merci beaucoup pour cet article. La gamification est vraiment un concept intéressant et à adapter dans les apprentissages. Nous ne connaissions pas Habitaca, je pense que nous allons l’essayer ! Merci pour le partage !

    Répondre
    • 7 juillet 2019 à 10 h 38 min
      Permalink

      N’hésitez pas à nous faire un retour de votre expérience 😉 Se serait vraiment intéressant !!

      Répondre

Laisser un commentaire

Téléchargez gratuitement votre livret : "Comment détourner leur jeu de société préféré en vue d'apprentissages scolaires "