La réussite scolaire : une grande préoccupation des parents

Selon une étude SOFRES qui date déjà de 2004, la réussite scolaire est LA préoccupation principale des parents vis-à-vis de leurs enfants. Et ce parmi toutes les catégories de population, quels que soient l’âge, la profession ou le lieu d’habitation. Cette question arrive bien avant la qualité des relations que le jeune entretient avec son entourage.  Alors que son épanouissement extra-scolaire arrive en dernier.

Ce constat n’a rien d’étonnant. Et la pression sur les élèves augmente au fur et à mesure des années. Ce désir des parents n’est pas fait pour faciliter les choses, et peut-être parfois cause d’un stress contre productif et d’une incompréhension entre les membres de la famille.

La réussite scolaire : la clé de la réussite professionnelle.

En effet, dans le contexte économique où le chômage atteint de nombreux ménages, il est tout à fait légitime pour les parents de vouloir préserver sa progéniture de ce fléau moderne. Leur donner la possibilité d’accéder à un niveau d’étude suffisant pour pouvoir se sentir plus ou moins à l’abri des aléas d’un parcours professionnel chaotique paraît indispensable. La réussite scolaire est pour la grande majorité des parents, la clé de la réussite professionnelle et par conséquent de l’épanouissement personnel. Ce raisonnement peut parfois être remis en cause pas l’exemple être de certaines personnes qui réussissent brillamment dans la vie, tout en ayant été de piteux élèves à l’école.

L’école en question.

Les méthodes d’enseignement pratiquées au sein même de l’école peuvent évidemment être sujettes à débats. Nous évoquerons au cours de nos articles les différentes solutions alternatives. Rappelons toutefois que le rôle d’instruction des enfants est avant tout de la responsabilité des parents qu’elle délègue ensuite à une institution, qu’elle soit publique ou privée. Il est donc important, voire même essentiel que les parents ne rejettent pas toute la faute sur l’école. Ce n’est pas non plus la faut des enseignants. Ils s’efforcent comme ils peuvent d’enrayer un phénomène d’échec scolaire de plus en plus courant. Il est important que les parents se responsabilisent et prennent au sérieux le rôle qu’ils ont à jouer dans la réussite scolaire de leurs rejetons.

Quels sont alors les outils et moyens pédagogiques à la disposition des parents ? Nous tenterons de répondre à cette question. Mais nous voulons surtout les aider à atteindre l’objectif qu’ils se sont fixés concernant l’instruction de leurs enfants. Pour cela, nous proposons des solutions pratiques au travers de jeux de plateaux éducatifs.

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

2 pensées sur “La réussite scolaire : une grande préoccupation des parents

  • 3 septembre 2018 à 22 h 25 min
    Permalink

    Je trouve également que toute cette pression est contreproductive! Quel dommage de constater que cette “réussite” scolaire arrive devant la qualité des relations humaines!
    A la fin, je pense effectivement que c’est surtout les qualités sociales de l’enfant qui pourront le rendre heureux et qui lui permettront de “réussir sa vie” (même si je n’aime pas trop ce terme)
    J’ai hâte de découvrir vos outils qui permettent de conjuguer ces deux préoccupations, et tout ça en prenant du plaisir!

    Répondre
  • 4 septembre 2018 à 15 h 17 min
    Permalink

    La pression pour que les enfants “réussissent à l’école” continuera tant que le bonheur sera associé à la réussite professionnelle et cette dernière à la réussite scolaire. Mais les mentalités évoluent… lentement. Il existe des exemples de réussites professionnelles de personnes qui n’ont pas été brillants à l’école. Pour ce qui est de “réussir sa vie”, il existe ce concept japonais de “ikigaï”, qui se situe à l’intersection de ma passion, ma vocation, ma profession et ma mission et qui est ce que nous devrions tous essayer de construire.
    Pour ce qui est des outils pour apprendre par le jeu, nous allons commencer par développer “comment détourner ses jeux de plateau favoris en vue d’apprentissages scolaires”, et encore bien d’autres pistes pour apprendre les notions élémentaires en s’amusant…

    Répondre

Laisser un commentaire

​Vous êtes libre de recevoir le livret : "Comment détourner leur jeu de société préféré..." en complément :)