Les expériences scientifiques avec les enfants.

L’enfant a besoin d’expérimenter, de tester, de voir et de faire ses expériences par lui-même. Nous avons vus que les expériences scientifiques sont un outil formidable pour ce faire.

Qu’est-ce qu’une expérience « scientifique » ?

Le petit enfant vole d’expériences en expérimentations. Il teste tout ce qui l’entoure en mettant à la bouche, il évalue son espace tout en développant ses capacités psychomotrices. Et il en déduit ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas, pour ne garder et ne conserver que les procédures gagnantes. Le petit-enfant n’est-il pas déjà tout naturellement un véritable scientifique ?

Ce propos peut paraître exagéré pour certains, mais qu’est-ce qui définit réellement le processus d’expérimentation scientifique : le mode d’expérimentation ? la répétition ? le nombre d’essai ? Les outils utilisés ? le fait d’en déduire une loi ou une théorie ?

La science, ou les sciences pour être plus juste, (qui vient du mot scientia = connaissance en latin) sont l’ensemble des connaissances caractérisées par un objet et une méthode fondés sur des observations objectives vérifiables et des raisonnements rigoureux. (wikipedia). Les sciences sont donc le résultat de méthodes d’investigation rigoureuses, vérifiables et reproductibles.

La « méthode » scientifique ?

Mais alors qu’est-ce que la méthode scientifique, et existe-t-il une seule méthode scientifique ?

Sans rentrer dans le détail, il s’avère qu’il n’existe non pas une, mais des dizaines d’approches scientifiques, qui peuvent éventuellement se compléter. Elles allient généralement le raisonnement et l’expérimentation, allant de l’observation à la théorie, en passant par un outil qui va permettre d’observer et d’expérimenter.

La science ne serait-elle pas finalement l’ensemble des connaissances qui nous permettent de nous faire une représentation du monde qui nous entoure, ce qui nous permet de le comprendre et ensuite d’agir dessus ?

A/ Les bienfaits des expériences scientifiques pour l’enfant.

En conséquence, les expérimentations scientifiques vont développer de multiples capacités chez l’enfant :

1/L’enfant découvre par lui-même,

L’important et le plus difficile à respecter (pour les parents surtout) est que l’enfant soit lui-même le moteur de ses apprentissages. Tout comme lors de la petite enfance, l’enfant suit ses expérimentations au gré de ses intuitions, il est important que quand il grandit, l’enfant puisse toujours à la fois être suffisamment libre dans ses découvertes, tout en étant guidé. Quand l’enfant veut explorer un domaine, un espace, une capacité, une compétence, comme toujours deux conditions essentielles sont importantes :

  1. Le laisser faire tout seul.
  2. Ne pas lui donner de solution toute faite, car il n’y a rien de plus frustrant et de plus démotivant.

Ce n’est jamais facile pour le parent ou l’éducateur qui veut toujours montrer l’étendue de son savoir, forcément supérieur à celui de l’enfant. Sachons être humbles vis-à-vis de nos enfants (pas toujours facile).

La solution ou plutôt les solutions ?

Proposer et attendre que l’envie de faire l’activité vienne de l’enfant.

– Lui donner les consignes et le laisser faire tout seul ce qu’il est capable de faire

– Le laisser tirer ses conclusions tout seul,

– Tenter d’aller plus loin dans la mesure de son attention et de sa disponibilité d’esprit.

2/ L’enfant apprend à observer,

Comme les expériences scientifiques sont concrètes, elles exigent de l’enfant l’observation d’un phénomène, comme planter une graine et observer sa croissance, observer un arc en ciel après une pluie sous le soleil, observer un oiseau en train de faire de multiples aller-retour, le bec rempli de brindille pour construire son nid…, ce qui l’oblige à être attentif et concentré. Ce qui se fait souvent sans contrainte, car les résultats sont souvent spectaculaires et inattendus, comme pour l’expérience du poivre dans l’eau qui s’éloigne du coton tige imbibé de produit vaisselle ou encore la coquille d’un œuf se dissolvant au contact du vinaigre blanc…

3/ l’enfant apprend ce qu’est une procédure et à la respecter,

Toute manipulation scientifique est faite selon une procédure précise qui doit être respectée scrupuleusement, sinon le résultat ne correspondra pas à ce qui est attendu. Cela suppose que l’enfant comprenne l’importance de la procédure. Confectionner des recettes de cuisine fait partie de ces premières expérimentations qui permettent à l’enfant de comprendre l’importance d’une procédure. De là à en tirer des leçons scientifiques, peut-être pas, quoi que… Constater que le temps de cuisson est important, sinon, on brûle les aliments, n’est-il pas déjà une constatation d’ordre scientifique ?

4/ L’enfant apprend de ses erreurs

En même temps, il faut justement permettre à l’enfant de se tromper et de faire des erreurs. Ce qui l’obligera à recommencer. Cela lui permettra de se corriger de lui-même, sans que l’adulte intervienne (en tout cas dans l’idéal). La première fois que notre fils à fait l’expérience du “lait magique” il avait mis trop de lait, ce qui a noyer les colorants et a quelque peu minimiser la beauté du résultat ! La 2e fois qu’il a fait l’expérience, la quantité était bonne mais… il a trop trempé son coton tige dans le lait. Encore un mauvais résultat ! La 3e fut la bonne ! Et quelle joie il a eu face au résultat !

5/ L’enfant apprend à mesurer et convertir des quantités,

Puisque l’enfant doit respecter des procédures, il doit souvent mesurer des quantités de certains ingrédients, et parfois les convertir. Lorsque nous faisons des gâteaux, Scooby-Doo doit continuellement convertir les centilitres en millilitres parce que notre balance ne donne que des grammes et des millilitres !

6/ l’enfant apprend à manipuler des produits dangereux,

Photo : linternaute.fr

Dans ce cas, l’enfant ne pourra évidemment pas manipuler les produits comme il en a envie. C’est pour cela qu’il faut lui donner des consignes et des indications claires, avec les mises en garde d’usage. Faire la manipulation dans le calme, suivre les instructions données, se protéger les mains avec des gants et porter un tablier. Bien sûr, pas question de faire des expériences dangereuses à la maison ! Mais certaines expériences pourraient amener l’enfant à manipuler des produits comme de la javel, ou de l’alcool à brûler. L’enfant apprend par la même occasion la signification des symboles qui se trouve sur les étiquettes de ces produits.

7/ L’enfant apprend à respecter une consigne,

Comme on vient de le voir ci-dessus, il faut arriver à apprécier le degré de liberté que l’on peut accorder à l’enfant en fonction de son âge et de la dangerosité des produits mis en œuvre. Attention le feu, ça brûle, mais un acide ou une base aussi, (« Dis, qu’est-ce que c’est un acide, papa ? »). Mettre son doigt sur une plaque en train de refroidir permet de ressentir ce que cela veut dire brûler. Tous les enfants – ou presque en ont fait l’expérience – et cela leur permet de ne pas recommencer.

8/ L’enfant aborde des notions scientifiques,

C’est effectivement le but auquel on pense en général. Mais encore une fois, il ne faut pas trop vouloir en faire. Il ne faut pas croire que quelques expériences scientifiques feront de lui un futur chercheur. Mais cela peut l’éveiller à des aspects de la réalité auquel il n’avait pas prêté attention, comme les expériences d’électricité statique. Je me souviens qu’un jour, en retirant mon gilet polaire, Scooby-Doo a vu des petites étincelles et entendu de petits crépitements. “Hooo !! Maman, c’était quoi ça ?? Tu as vu, y avait des petites lumières !!” Cela l’a fasciné, alors nous sommes allez sur internet pour plus d’explications. Il s’est alors amusé à frotter un ballon de baudruche sur ses cheveux afin de les faire tenir en l’air ! Cela permet de développer tout un ensemble de capacités et de compétences.

9/ L’enfant tire des théories à partir de l’observation,

Toutes les théories scientifiques qui ont été élaborées par les plus grands savants sont toutes issues d’expériences, qu’elles soient fortuites ou voulues. C’est par la répétition de la procédure mise en place que l’enfant va pouvoir arriver à tirer des conclusions. Ou non.

10/ L’enfant commence à comprendre ce qu’est une statistique

Car une expérience, même bien menée ne réussit pas à chaque fois. C’est ce que l’on appelle sa reproductibilité. Surtout dans les sciences cognitives et comportementales. Ce n’est pas pour autant que l’expérience n’est pas bien faite ou n’est pas intéressante. Mais c’est également ce qui permettra de faire comprendre à l’enfant la différence entre les sciences exactes comme les mathématiques, la physique, des sciences sociales.

11/ L’enfant aborde ce qu’est un raisonnement logique et une abstraction,

Comme le propre de la méthode scientifique est justement de tirer une théorie abstraite de toute une série d’observations, l’enfant commence à mener des raisonnements logiques qui le conduisent à construire des abstractions.

Au final, en confrontant l’enfant à des petites expériences scientifiques, l’objectif n’est pas d’en faire un chercheur. De la même manière qu’apprendre à lire ne veut pas dire qu’on veut que l’enfant devienne un auteur littéraire. Mais c’est lui constituer un minimum de culture scientifique.

Les expériences scientifiques sont donc là aussi un outil idéal pour l’enfant.

B/ Comment procéder pour mettre en place des expériences scientifiques avec des enfants

1/ Les précautions à prendre

  • Guider l’enfant, sans lui imposer,
  • Comme toujours l’envie doit venir de lui,
  • L’idéal serait de lui donner les ingrédients et les outils, et de le laisser faire ses expériences tout seul.

2/ La manière de procéder

Il existe de nombreuses démonstrations d’expériences sur internet, ou dans des livres. Mais cette liste d’expérience, aussi exhaustive soit-elle, n’est pas suffisante pour mener à bien ces expériences. Il faudra susciter l’envie et le désir qui doit venir de l’enfant, (pas forcément facile, passer du temps avec lui, discuter de ce à quoi sert la science dans la vie quotidienne, essayer de le reconnecter avec ses questions de petit-enfant que l’enfant un peu plus âgé a tendance à oublier, regarder avec lui ou lui proposer des documentaires scientifiques : )

3/ Exemples d’expériences scientifiques à mener avec les enfants

– Débuter l’astronomie avec une paire de jumelles ou une petite lunette astronomique

Tout le monde n’a pas forcément une lunette astronomique, bien qu’il existe des modèles de lunettes tout à fait abordable et qui permettent déjà de très nombreuses observations. Sinon, tout le monde a une paire de jumelle, avec laquelle il est déjà possible d’observer le ciel :

  • observation du ciel nocturne à l’œil nu,
  • apprendre à se repérer dans le ciel nocturne avec une carte du ciel,
  • regarder la lune, avec des jumelles ou un télescope,
  • apprendre à situer et repérer un objet remarquable à partir de la carte du ciel,
  • observer les planètes à repérer en fonction des éphémérides,

L’observation du ciel est une approche extrêmement intéressante et gratifiante pour l’enfant. Quel enfant n’a pas été fasciné par des centaines d’étoiles qu’il découvre par une belle nuit dégagée et souvent très froide d’hiver ?

– Utiliser un microscope pour observer le monde de l’infiniment petit ?

Il existe également des petits microscopes avec lesquels l’enfant peut débuter des observations de l’infiniment petit.

Il prépare lui-même ses lames à partir d’une aile de mouche, une pelure d’oignon,

C/ Une méthode simple pour faire des expériences scientifiques avec votre enfant

Lorsque nous avons déscolarisé Scooby-Doo en février 2019, pendant son CM1, nous voulions le réconcilier avec les apprentissages. Et faire des expériences scientifique étaient un bon moyen de le faire.

Car la science est un moteur incroyable pour aider nos enfants à développer leurs connaissances et leur goût d’apprendre.

Ils sont actifs, ils prennent confiance en eux, se rendent compte qu’ils sont capable de faire attention, de se concentrer, et d’obtenir des résultats spectaculaires !

L’explorateur Scientifique est un site dédié aux expériences et adapté à 100% pour les enfants. Chaque semaine, Scooby-Doo découvrait une nouvelle expérience à réaliser.

Il allait sur le site, découvrait la nouvelle expérience à faire et nous décidions du moment où nous étions libre pour qu’il la fasse en notre présence.

Notre rôle était surtout de répondre à ses questions lorsqu’il en avait et pour lui montrer quel matériel il pouvait utiliser. Il n’a pas eu besoin de nous très souvent. Chaque expérience est accompagnée d’une vidéo, d’une explication et de la fiche explicative en format PDF à télécharger et/ou imprimer.

Voici comment cela se présente :

Expériences scientifiques

 Les avantages de “l’explorateur scientifique

  • Le site est vraiment adapté aux enfants,
  • Il est simple d’utilisation,
  • On y retrouve toutes les expériences que l’on reçoit chaque semaine,
  • Les vidéos sont claires, sans parole ce qui permet à l’enfant de vraiment se concentrer sur les gestes réalisés,
  • Les explications sont intéressantes, adaptées aux enfants,
  • L’enfant peut faire une grande partie de ces expériences sans l’aide de l’adulte ce qui renforce sa confiance en lui,
  • 90% du matériel se trouve à la maison, il est donc possible, à n’importe quel moment, de réaliser une expérience sans devoir la programmer à l’avance,
  • Ces expériences développent la curiosité de l’enfant car elle le pousse à vouloir en savoir davantage sur “le pourquoi du comment”…

Je pourrai continuer à lister les avantages, mais le mieux serait que VOUS fassiez l’expérience vous-même !

Avant de découvrir l”Explorateur Scientifique“, j’allais sur Youtube pour trouver à droite, à gauche des expériences à faire avec Scooby-Doo. Mais j’y consacrais trop de temps, je devais trier les expériences qui me semblaient trop compliquées, celles qui demandaient du matériel spécifique que j’aurai dû me procurer… Occupée par beaucoup de choses à faire je finissais pas ne plus proposer cette activité à Scooby-Doo !

C’était dommage ! Car il adore expérimenter et jouer le scientifique !

Avec”l’explorateur scientifique plus besoin de perdre du temps à chercher ce que votre enfant pourrait faire comme expérience ! L’abonnement permet de débloquer chaque semaine une nouvelle expérience à faire avec votre enfant !

Alors, convaincu ? Vous allez laisser votre enfant expérimenter dans votre atelier en votre absence ? Nous ne sommes pas médecin. Tout conseil appliqué l’est à vos risques et périls !

Avertissement : Cet article contient des liens affiliés avec l’un de nos partenaires. Ce qui veut dire que nous recevons une compensation quand vous achetez un bien ou un service sur leur site par notre intermédiaire. Sans que évidemment cela augmente le prix final que vous allez payer 😉 . Ces commissions permettent à ce blog de générer une partie du chiffre d’affaires qui permet de vous offrir autant de contenu gratuitement, donc merci si vous passez par ces liens pour acheter ces produits !

 

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

​initiez-vous à ​LA MÉTHODE PÉDAGOJEU !

​​Pour vous investir dans l'éducation de vos enfants et préparer sereinement leur avenir !