Chaque enfant est unique

 

Chaque enfant est un être en devenir. Il n’est évidemment pas encore au fait de ses capacités, mais il porte en lui toutes les potentialités de sa personnalité qui ne demandent qu’à se développer et à s’exprimer. À l’image de la graine qui contient en elle-même tout ce que deviendra la plante, au-delà même des caractéristiques liées à l’espèce, de même l’enfant contient déjà l’être futur que ses expériences vont modeler.

Le rôle des parents et de ses éducateurs est bien de le guider dans ses apprentissages en respectant sa personnalité et son caractère, mais non de décider à sa place. Toute la difficulté est là, se mettre à sa hauteur, sans se rabaisser soi-même, tout en valorisant non seulement ce qu’il est, mais l’être humain accompli, responsable et épanoui qu’il recèle. Ce n’est par à nous de décider de son avenir, mais au contraire de l’aider dans ses choix. 

Respectons la personnalité de l’enfant.

Car tout enfant, à l’instar de tout être humain, possède une part immanente et immuable qui fait de lui un être unique. Depuis Françoise Dolto, nous savons que les enfants sont déjà des personnes à part entière et qu’il ne faut pas les infantiliser, ni leur parler dans un babil incompréhensible et débilitant, mais au contraire s’adresser à eux avec un vocabulaire simple comme s’ils comprenaient tout. Ils ne saisissent peut-être pas tous les mots, mais ils perçoivent parfaitement tout le langage non-corporel, les non-dits, voire même les angoisses ou les blessures que nous voudrions leur cacher. En ce sens, ils comprennent certainement beaucoup plus de choses que nous ne le pensons.

Préconisons une “éducation positive”.

C’est pourquoi si nous voulons agir dans le cadre d’une « éducation positive ». Évitons de nous placer dans une position supérieure où la relation agit à sens unique. « Tais-toi ! Moi, je suis le parent, je suis plus âgé que toi, donc je sais mieux que toi ! ». Considérons que nous accueillons pour quelque temps ces êtres en devenir. Notre rôle est de les rendre autonomes pour les aider à vivre le mieux possible leurs vies d’adultes. Cela nous obligerait à conserver une certaine humilité vis-à-vis de nos enfants. Les parents et les enseignants en savent plus que les enfants. Ils maîtrisent le langage. Ils ont des connaissances et des outils que les plus jeunes ne maîtrisent pas encore. Mais ces derniers possèdent une personnalité unique. Ils peuvent nous la faire découvrir si l’on sait les écouter et ouvrir nos cœurs. Les enfants nous enseignent sur nous-mêmes allant jusqu’à être parfois notre propre reflet. .

C’est donc dans cet état d’ouverture d’esprit, d’humilité et de réciprocité que nous devrions éduquer et instruire nos enfants en développant leur personnalité et leur identité.

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pensée sur “Chaque enfant est unique

  • 31 juillet 2018 à 15 h 27 min
    Permalink

    Tout à fait d’accord!

    Répondre

Laisser un commentaire

​Vous êtes libre de recevoir le livret : "Comment détourner leur jeu de société préféré..." en complément :)