Changement de pédagogie en Instruction en Famille

Dans le récit de notre première année d’école à la maison, je vous expliquais notre pédagogie en Instruction en Famille, et que notre première approche n’avait pas été la plus adaptée. Les conclusions que j’avais tirées de cette première année étaient que les enfants avaient travaillé certes, mais que cela avait été laborieux et épuisant pour moi et finalement pas très enrichissant pour eux ! Nous avions été beaucoup trop scolaire ! D’ailleurs, c’est un des reproches que l’on m’avait fait lors de notre premier contrôle pédagogique.

Notre rentrée 2011

Nous avons fait lors de ce début octobre 2011 une rencontre qui a changé notre vie !

Suite à notre contrôle pédagogique du mois de juillet, je m’inquiétais de n’avoir toujours pas reçu notre rapport et j’appréhendai les résultats, tant l’inspectrice avait insisté sur le fait que Zia devait, pour son bien, retourner à l’école. J’ai donc cherché à joindre quelqu’un dans la liste des membres de l’association LED’A et j’ai ainsi découvert qu’une famille non-sco habitait tout près de chez nous. J’ai donc pris contact avec elle et nous nous sommes rencontrés à son domicile. Cette famille était composée de 5 enfants, âgés de 18 à 1 an. Nous avons vite sympathisé et lorsque la maman m’a raconté sa façon d’aborder les apprentissages, de manière informelle, j’ai eu une révélation face à cette nouvelle pédagogie en Instruction en famille !

Elle m’expliquait qu’ils voyageaient beaucoup et que ces voyages étaient très souvent une base pour de multiples apprentissages comme la géographie, les mathématiques, le français ou les langues étrangères, l’histoire… C’était ludique, concret, les enfants s’impliquaient naturellement. Et puis ils faisaient beaucoup de jeux de société, de jeux de constructions, de la cuisine, du jardinage, observaient les étoiles… Elle m’expliquait que ses enfants non plus n’avaient pas envie de travailler ! Et qu’elle s’était adaptée à leurs besoins, leurs envies, leurs rythmes, leurs intérêts…

Cette façon d’aborder les apprentissages m’a tout de suite parlé ! Comme si c’était déjà en moi, mais qu’on venait tout juste d’y installer la lumière et d’appuyer sur l’interrupteur ! Et nous nous y sommes mis très vite. Je crois que dès janvier, nous étions à 100 % dans cette méthode pédagogique !

Nous avons commencé à jouer… pour apprendre !

J’ai réfléchi et analysé mes enfants ! Oui, je les ai observés attentivement pendant leurs temps libres afin de me faire une idée de leurs aspirations. Ils jouaient beaucoup : aux Légo, aux playmobil, aux kapla… et aux jeux de société. Cela a constitué le tournant dans notre approche de la pédagogie en Instruction en Famille.

J’ai donc commencé à chercher sur internet des jeux pédagogiques. Je souhaitais trouver des jeux spécifiques afin de les guider dans leurs apprentissages. J’ai mis de côté leurs emplois du temps, leurs gros classeurs de cours et je me suis focalisée sur les math et le français dans un premier temps. Pourquoi ces matières ? Eh bien, ils faisaient parti des fondamentaux et j’avais besoin de commencer par quelques choses de concret et rassurant pour moi ! Bien sur, nous abordions également les autres matières, mais pas quotidiennement.
Suivant les conseils de notre nouvelle amie non-sco, nous avons décidé de mettre l’écriture entre parenthèses pour Esteban et du coup, il acceptait beaucoup mieux de faire du français !

Je me suis inspirée de sites très intéressants, dont je parle dans cet article.

Je télécharge des jeux

Le premier jeu que j’ai imprimé s’appelait « Le corbeau et les renards ».

jeu : “le corbeau et les renards”

 

 

 

 

 

 

Zia et Esteban jouant

 

Il se présentait sous forme de jeu de plateau avec des cartes « question » qui abordaient différentes matières. Ce jeu correspondait tout à fait à la méthode pédagogique que je mettais en place et ils ont adhéré tout de suite à ce nouveau concept ! Les enfants et moi-même découvrions petit à petit qu’il était possible d’apprendre en s’amusant !!

J’ai tout d’abord créé de nouvelles cartes « question » pour aller avec ce jeu.

Je continuais d’utiliser certains jeux qui venaient de sites internet, cela m’a beaucoup aidé ! Parce qu’au début, je tâtonnais un peu, je n’avais pas encore pris le rythme pour mes propres créations et les enfants, après avoir joué au corbeau et les renards, en redemandaient ! Cette façon d’apprendre leur plaisait énormément ! Ils jouaient ensembles, se corrigeaient, se félicitaient mutuellement quand ils faisaient des progrès !
Leurs premiers jeux ont donc été des créations trouvées sur le site jeuxdecole.net. Je n’avais plus qu’à imprimer, découper, coller, plastifier ! Ils en redemandaient toujours et je m’émerveillais de les voir si enthousiastes à apprendre ! Ils ont ainsi joué à des jeux de poésie, de grammaire, de mathématiques, de géographie, et ils ont appris énormément tout en s’amusant !

Puis me mets à les créer et à les fabriquer moi-même !

À mon tour, je me suis mise à créer un jeu sur l’histoire, puis un autre sur les maths, sur la conjugaison, la géographie. Et j’abordais finalement toutes les matières ! Je réalisais des cartes “question” sur les notions que je souhaitais leur faire acquérir et je créais un jeu de plateau pour aller avec.

Exemples des multiples jeux que j’ai créés pendant cette période.

Une année riche d’apprentissages épanouissants

Cette 2e année d’école à la maison fut donc très différente grâce à cette nouvelle pédagogie ! Nos journées se suivaient mais ne se ressemblaient pas. Il n’y avait plus de stress, nous suivions nos propres rythmes. Je prenais conscience petit à petit que les enfants apprennent très vite lorsqu’ils sont intéressés par ce qu’ils font ! Les voir passer des heures à jouer aux playmobils au lieu de faire des maths ou du français ne me gênait plus ! Je prenais confiance en eux et en moi !

Ce fut une année très créative et culturelle ! Nous vivions de jeux, créés ou détournés, de lapbooks, de sorties au musée, de séances de piscine, de rencontres avec d’autres familles (pas très nombreuses dans mon secteur, je l’avoue), de dessin, de peinture, de photo, de cuisine… Cette période de 2 années d’apprentissages informels fut un pur bonheur !

Une nouvelle pédagogie en Instruction en Famille bénéfique pour toute la famille

Nous sommes donc passé de l’école à la maison à une toute nouvelle pédagogie en Instruction en Famille : la pédagogie par le jeu ! Je percevais enfin tout la nuance de ces 2 termes ! Les apprentissages par le jeu m’ont permis de découvrir mes enfants, de découvrir leurs passions, leurs forces. Ma fille reprenait confiance en elle, le jeu lui permettait d’aborder les notions compliquées avec légèreté, sans angoisse : parce que c’était un jeu ! Esteban et Zia jouaient, s’entraidaient, se complimentaient. Ils s’épanouissaient, retrouvaient leur vie d’enfant : ils jouaient, tout le temps ! Et moi, je me découvrais une passion dans la création de jeux ludiques !

Vous qui avez lu le déroulement de notre premier contrôle pédagogique, vous serez peut-être rassuré d’apprendre que nous n’avons pas été inspecté en 2012. Nous avions reçu un courrier qui ne respectait pas nos droits et avec l’aide du service juridique de l’association LED’A, nous y avons répondu afin d’obtenir une date qui respectait le délai d’un mois entre la réception de la convocation et le rendez-vous, ainsi que la certitude que nos enfants ne seraient pas évalués sur les programmes scolaires. Et nous n’avons eu aucun retour…

Toujours est-il qu’ ils ont acquis par le jeu, tous les apprentissages du niveau primaire. À ce niveau, toutes les notions peuvent être abordées grâce aux jeux et c’est par le jeu que l’enfant apprend le mieux, car il est dans le plaisir.

Avez-vous déjà testé les apprentissages scolaires par le jeu avec vos enfants ? Quelles conclusions en avez-vous tiré ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires.

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

5 pensées sur “Changement de pédagogie en Instruction en Famille

  • 2 mai 2019 à 10 h 38 min
    Permalink

    Hello!!!

    J’aime beaucoup ton article. J’aime ton humilité et ta manière de te remettre en question après votre 1ere année d’ief. J’avoue que moi aussi je me suis remise en question après la 1ere année.

    L’apprentissage par le jeu est ce qui est de plus en efficace avec les enfants (et avec les adultes aussi). Nous jouons aussi énormément. J’aime adapter nos jeux pré-existants pour qu’ils apportent une notion spécifique. Mais j’aime aussi leur faire découvrir les choses à travers des ateliers et manipulations (ils sont en encore petits et redemande beaucoup ce genre d’activité).

    Encore merci et partager votre vécu avec nous!!!!

    Bisous de Suisse

    Shirley

    Répondre
  • 2 mai 2019 à 16 h 18 min
    Permalink

    Hello Shirley ! Merci pour ce commentaire. Pas toujours facile d’arriver à se remettre en question… mais c’est ce qui nous fait apprendre et évoluer ! Bonne continuation à toi avec tes enfants. Et bon courage pour la suite 😉

    Répondre
  • 4 mai 2019 à 21 h 15 min
    Permalink

    Bonsoir,

    Merci pour cet article. J’ai adoré les précédents. Ma grande est en cp. On est en ief depuis fin janvier 2019. J’ai créé il y a peu des cartes avec les nombres de 1 à 100 écrit en lettres et en chiffres. J’ai envie de créer d’autres jeux pour la prochaine rentrée. Ma grande est en demande.

    Bonne soirée à vous

    Élise du Finistère

    Répondre
    • 5 mai 2019 à 0 h 00 min
      Permalink

      Bonsoir Elise, c’est super que vous vous lanciez dans la création de jeux pédagogiques !! C’est tellement intéressant ! Je comprends votre fille, tout comme mes enfants ! Apprendre plein de choses et en plus en jouant ! Quel bonheur pour les enfants !!
      Belle soirée à vous !

      Répondre
  • 17 mai 2019 à 15 h 40 min
    Permalink

    Bonjour Sandrine et Christophe,
    ce retour d’expérience est tellement intéressant. Merci pour ce partage !
    Je suis aussi pour l’apprentissage par le jeu. Qui a toujours eu des effets incroyables je trouve. Que ce soit avec des classes ou même avec des adultes, quand je propose des jeux pour apprendre quelque chose, les gens me remercient toujours et me disent qu’ils ont appris plein de choses, avec le sourire, alors qu’au départ ils viennent pour jouer seulement et ne soupçonnent pas du tout qu’ils vont repartir avec plein de nouvelles choses dans la tête.
    Donc oui je cautionne totalement. Pour les enfants comme pour tout le monde. C’est quand même bien plus agréable lorsque l’apprentissage se fait de cette manière que forcé et sans plaisir.
    Continuez à nous partager votre expérience, je trouve que c’est tellement enrichissant de voir vos retours. Merci encore.

    Répondre

Laisser un commentaire

​R​​ecevez le livret : "Comment détourner leur jeu de société préféré en vue d'apprentissages scolaires" !