Comment aborder les arts et la culture avec les enfants

Aborder les arts et la culture n’est pas toujours évident avec les enfants. Comment trouver la manière de les y intéresser ? De leur ouvrir l’esprit sur toutes ces merveilles que sont la peinture, la sculpture, le cinéma, la littérature… C’est ce que Marine, du blog Petits jeux culturels, va nous expliquer. Car c’est son métier et elle en parle avec passion.

 

J’ai beaucoup de passion pour les arts et la culture. Tellement que j’en ai fait mon métier. Et comme toute passion, je peux en parler pendant des heures mais il n’est pas toujours évident d’intéresser les gens qui m’écoutent. Le secret c’est de s’adapter et de savoir à qui je parle. C’est une des grandes particularités de mon métier.

Et puis, parler d’art et de culture avec des enfants, c’est absolument fantastique. Parce qu’avec les arts et la culture, l’âge importe peu, il y aura toujours quelque chose à partager. Et je vous donne ici quelques petites astuces pour rendre ces moments vraiment fabuleux en famille.

Pourquoi parler d’art et de culture avec les enfants ?

  • Tout d’abord pour qu’ils s’expriment. Avec leur corps, leurs mains, leur voix
  • Ensuite, ça leur permet de s’échapper du quotidien et de la routine.
  • Pour se défouler et respirer.
  • Pour mieux se connaître. Et avoir notamment une meilleure représentation de leur monde. Qui sommes-nous, comment sommes-nous arrivés et où allons-nous ?
  • Pour développer leur esprit critique. Et être capable de faire leurs propres choix, adaptés à leurs envies et besoins.
  • Pour s’ouvrir au monde. Et aux autres, à travers les points communs et les différences, au partage des cultures et à leur transmission.

Oui les arts et la culture permettent tout cela bien sûr. Ce sont de véritables portes ouvertes sur le monde, qui permettent de se découvrir, de se dépasser et de prendre une bonne dose d’oxygène.

Transmettre la culture

Les enfants en ont tout autant besoin que n’importe qui. Ils sont baignés dès leur naissance dans un univers culturel, celui de leur famille et de la société qui les entoure. Il est donc capital de leur donner les clés le plus rapidement possible. Et cela commence par les proches, bien souvent les parents et les éducateurs.

Cela peut faire peur d’entendre dire qu’il faut donner les clés de lecture aux enfants. Mais autant vous rassurer très vite, vous le faites déjà au quotidien. Lorsque vous parlez à vos enfants, vous manipulez déjà du langage, mais aussi des codes culturels, sans forcément vous en rendre compte, que vous lui transmettez. Les clés, vous lui en donnez tous les jours.

Les arts et la culture, des gros mots qui font peur

Maintenant, parfois vous pouvez aussi avoir envie d’aller plus loin, et de montrer ou de partager des choses avec vos enfants. Il peut s’agir d’une passion artistique ou bien d’une visite au musée. Il y a plein de raisons possibles et je ne peux qu’encourager ces initiatives !

Que vous le fassiez déjà, ou que vous en mourriez d’envie, il n’est pas toujours évident de sauter le pas et de parler d’art et de culture avec des enfants.

Heureusement pour tout le monde, les arts et la culture sont juste des mots qui peuvent être intimidants. A force de vouloir catégoriser et d’inventer des concepts, nous oublions parfois que cela rend les choses plus compliquées qu’elles ne le sont vraiment. En réalité, c’est beaucoup plus facile d’en parler avec ses enfants qu’il n’y parait.

Mais plutôt que d’essayer de le prouver, je vais plutôt vous proposer des conseils faciles à appliquer et à mettre directement en œuvre.

Comment aborder les arts et la culture avec les enfants

A force de faire des visites de musées ou des ateliers artistiques avec les enfants, j’ai appris quelques petites astuces qui m’ont bien servi. Et ce que je peux dire, c’est que la réussite de l’expérience dépend avant tout de la posture que j’adopte face aux enfants. Mon objectif, à chaque fois, c’est de susciter l’envie et de m’adapter aux personnes que j’ai en face de moi. Parce qu’en réalité, tout le monde s’en fiche de ce que moi j’aime, mais si j’arrive à trouver ce que l’enfant en face de moi aime, alors c’est complètement gagné.

Voici donc quelques conseils pour adopter la bonne posture en tant qu’adulte pour partager un moment artistique et culturel avec un enfant.

Susciter l’envie

Pour faire très court, n’utilisez plus :

  • « Tu vas voir c’est très intéressant »
  • « La peinture, c’est un art fantastique, tu veux pas prendre des cours ? »
  • « Ce musée est une visite incontournable, on y va demain, ça te va ? »

Et remplacez par les :

  • « quand j’étais petit, j’adorais peindre, je te montre ce que je préférais peindre ? »
  • « j’ai vu un tableau qui m’a coupé le souffle dans ce musée, j’aimerais beaucoup te le montrer »
  • « j’adore la sculpture, il y a une exposition d’artistes en ville, tu veux bien venir avec moi ? »

Les enfants n’ont que faire des raisons des adultes. L’importance de l’éducation artistique et culturelle n’a pas de valeur à leurs yeux. Il vaut mieux retrouver en vous les vraies raisons qui vous poussent à aller dans ce musée pour voir cette œuvre d’art et donc à chercher du côté des émotions qui sont contagieuses et donneront donc plus envie à vos enfants de vous suivre.

S’adapter à l’enfant

Vous l’avez bien compris, il s’agit de se mettre à hauteur d’un enfant face à l’art et à la culture.

une maman choisit un livre avec ses enfants

Pour cela vous pouvez appliquer quelques petits conseils :

  • Éviter les visites ou les sessions trop longues. Et arrêter lorsque l’enfant commence à montrer des signes de lassitude. Si vous êtes capables de supporter une après-midi dans un musée, un enfant pas forcément.
  • Laisser beaucoup de place à votre enfant. Le laisser découvrir à son rythme et le suivre plutôt que l’inverse. Vous pouvez utiliser vos préférences comme point de départ pour la découverte mais le laisser ensuite diriger le navire.
  • Réduire les attentes au maximum. Que ce soit lors d’un concert, un spectacle ou dans la queue d’un musée.
  • Ne pas hésiter à recommencer les mêmes choses si elles ont été appréciées
  • Ne pas oublier les temps importants (aller aux toilettes, prendre le goûter)
  • Faire des souvenirs de ces moments : accrocher une peinture, prendre des photos, une carte postale du musée. Cela permet de valoriser le travail artistique ou le souvenir heureux d’une sortie culturelle

Visite scolaire au musée des beaux-arts de Nancy

Si la posture de l’adulte ou du parent face à l’enfant en pleine découverte artistique et culturelle vous intéresse, vous pourrez trouver d’autres conseils dans cet article sur l’éducation artistique et culturelle.

4 activités pratiques pour faire découvrir en douceur les arts et la culture

Les challenges

Une manière de faire découvrir les arts et la culture, c’est de le faire sous forme ludique. Par exemple lors d’une visite dans une exposition, vous pouvez utiliser les énigmes ou organiser une mini chasse au trésor.

Les « Cherche et trouve » sont une excellente manière de transformer la visite et de renverser les codes de conduite habituels. Dans les musées de peinture, vous trouverez assez de sujets à chercher et trouver. « Cherche 10 animaux ». « Cherche 10 arbres » etc. L’activité s’adapte selon l’âge.

Dans une exposition de sculpture, vous pouvez chercher des sculptures de femmes, des natures mortes, etc. Au fur et à mesure vous pourrez employer des formes de vocabulaire spécifiques à l’art.

Une autre manière de faire des visites sous une forme rigolote est de chercher des sujets originaux : « cherche 10 tableaux moches », « cherche 10 choses qui te dégoûtent », etc. En travaillant sur les émotions et les ressentis face à l’art, votre enfant pourra explorer ses goûts.

L’abonnement aux magazines

Il y a des magazines sur les arts qui sont extrêmement bien faits pour les enfants. Faciles à lire et qui proposent surtout des petites activités artistiques.

Je pense notamment au magazine Dada, qui fait découvrir un artiste et sa technique. Les activités, à la fin du magazine proposent une création artistique simple à faire, inspirée de l’artiste. Un bon moyen d’explorer les techniques, les outils, les couleurs, tout en réalisant une petite création à garder.

Les histoires

Ce qui est intéressant avec l’art, c’est que ça raconte des histoires. Si vous allez à un spectacle de danse, il raconte une histoire. Si vous allez à un concert, il y a aussi une histoire. Partout où il y a de l’art, il y a des histoires. Même si vous ne voyez que deux lignes sur un tableau, vous pouvez vous demander ce que sont ces lignes et ce qu’elles font là. Et c’est pratique avec les enfants car ils aiment bien les histoires aussi.

N’hésitez donc pas à raconter les histoires des œuvres que vous rencontrez. Il peut s’agir de tableaux, mais aussi d’objets. Mais aussi des dessins que fait votre enfant. Ils ont aussi une histoire et c’est lui qui la raconte. Passer du temps sur les dessins à comprendre ce que c’est et ce que ça raconte est une excellente manière de s’intéresser à l’art de votre enfant et l’encourage à recommencer.

Les projets

Aborder l'art au travers d'un projet

C’est ce qui a pour moi le plus d’intérêt dans la découverte des arts et de la culture. Un projet c’est une idée, une mise en œuvre, et un aboutissement. Et cette démarche est intéressante car elle permet la motivation et l’engagement dans une activité.

C’est ce qui se passe dans les activités extra-scolaires lorsque les enfants apprennent une chorégraphie ou un chant pour le spectacle de fin d’année, ou travaillent sur un dessin ou une peinture pendant plusieurs cours.

Le mieux c’est évidemment quand l’idée vient d’eux mais il est possible aussi de leur en suggérer. Parfois ils trouveront cela intéressant, d’autres fois non. Mais l’envie vient souvent du fait de « faire comme ». S’ils sont régulièrement immergés dans un contexte artistique et culturel, s’ils voient des films, des danseurs, des œuvres d’art, ils voudront aussi en faire. C’est là qu’il faut en profiter pour leur en proposer. Que ce soit par le biais d’une activité avec un professeur sur l’année entière. Ou encore pour un projet à la maison.

Si l’activité a du sens pour eux, c’est de cette manière qu’ils auront envie de la continuer. Faire de la peinture pour faire de la peinture n’a pas autant d’intérêt que faire de la peinture pour repeindre un mur par exemple. Si vous arrivez à trouver ce qui peut faire sens pour votre enfant et à lui créer un besoin de peindre, vous avez tout gagné.

Votre enfant se passionne t-il pour les arts ? Comment abordez-vous la culture avec lui ? Partagez votre expérience dans les commentaires.

Partager sur les réseaux sociaux :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

​initiez-vous à ​LA MÉTHODE PÉDAGOJEU !

​​Pour vous investir dans l'éducation de vos enfants et préparer sereinement leur avenir !